La population consultant les CRA
Les pathologies rencontrées sont souvent complexes, et impliquent des facteurs à la fois biologiques, psychologiques, familiaux et sociaux. Les pathologies et déficits ne peuvent dans la plupart des cas se comprendre qu'à la lumière des interactions multiples qu'entretiennent ces différents facteurs.

Néanmoins, nous pouvons tenter de résumer les principales catégories de troubles en six ensembles, tout en gardant à l'esprit le côté naturellement réducteur de la démarche et le fait que la plupart des sujets cumulent plusieurs catégories de troubles; ce caractère cumulatif fonde la spécificité des interventions des C.R.A. :

  • Les retards mentaux
  • Les troubles du développement, les retards de développement des grandes fonctions instrumentales (langage, organisation spatiale, fonctions gnosiques et praxiques), les retards du développement moteur, les troubles spécifiques des apprentissages scolaires (dyslexie, dyscalculie, dysgraphie, ...), ...
  • Les pathologies pédopsychiatriques : les dysharmonies graves, les prépsychoses, les syndromes autistiques, les autres troubles psychotiques, les troubles de l'humeur, les troubles anxieux et dépressifs, les troubles du comportement, les troubles émotionnels apparaissant durant l'enfance ou l'adolescence, les carences affectives, les troubles abandonniques, de l'alimentation, ...
  • Les troubles neurologiques et sensoriels
  • les troubles de la motricité et les poly-handicaps.